Business 04 octobre 2022

Ce qu'il faut savoir pour se lancer comme indépendant (Guide 2022)

speedline__spacer

Le statut d’indépendant a vraiment le vent en poupe depuis quelques années. Vous avez une idée de business lumineuse ? L’envie d’être libre ? Le désir de satisfaire vos clients ? Se lancer comme indépendant en Belgique est désormais bien plus simple qu’avant et les femmes sont de plus en plus nombreuses à le faire. Encore faut-il remplir quelques conditions et formalités pour démarrer dans les meilleures conditions possibles. On vous livre le mode d’emploi pour vous aider à y voir un peu plus clair.

deux jeunes devant un ordinateur veulent devenir indépendant et freelance

Devenir indépendant en Wallonie et à Bruxelles

Devenir indépendant est un superbe projet. Il est de plus en plus courant de se lancer, y compris pendant ou après ses études. D’ailleurs, 130.000 Belges sont devenues indépendants l’an dernier.

Les conditions sont certes beaucoup plus flexibles qu’avant, mais autant mettre toutes les chances de votre côté. C’est notre but avec cette série de questions et de réponses, suite à une enquête auprès de nos clients.

Quelles conditions pour être indépendant ?

Il existe seulement quelques conditions  à remplir pour devenir indépendant en Belgique en 2022 :

  • être majeur;
  • ne pas être sous contrôle judiciaire ou avoir été déclaré incapable juridiquement;
  • être ressortissant d’un pays de l’Espace Économique Européen (à savoir les 28 pays de l’Union Européenne, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein, mais pas la Suisse);
  • disposer des connaissances en gestion de base : si vous n’avez pas de diplôme de l’enseignement secondaire, il faudra passer un examen de connaissances de gestion de base au Jury central;
  • certaines professions (boucher, frigoriste, garagiste, menuisier) nécessitent de prouver que vous pouvez exercer un métier, mais cela dépend des régions et des secteurs. Consultez un guichet d’entreprise pour en avoir le cœur net.

Le saviez-vous ?

Naguère minoritaires, les femmes représentent aujourd’hui 33% des indépendants. On peut mieux faire, certes, mais c’est déjà solidement encourageant.

Indépendant à titre principal ou complémentaire ?

En Belgique, vous avez le choix entre deux statuts possibles si vous souhaitez devenir indépendant, à titre principal ou à titre complémentaire.

Vous pouvez être indépendant à titre principal (c’est la majorité des cas selon le sondage que nous avons effectué auprès de vous) quand vous êtes free-lance à temps plein, en quelque sorte. Si vous exercez une autre activité (en tant que salarié), vous pouvez alors opter pour le statut d’indépendant à titre complémentaire. En général, c’est une manière de tester les eaux avant de se lancer dans le grand bain et de mesurer le potentiel de sa future entreprise.

Une fois que vous êtes bien installé ou si votre business plan vous le suggère, vous pouvez opter pour un statut d’indépendant en société. Vous devenez alors patron d’une société (SRL, SA, SCRL). Nous y reviendrons plus tard !

Faut-il directement une caisse d’assurance sociale ?

Oui, vous devez impérativement vous affilier à caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants avant de vous lancer comme indépendant. C’est à cette caisse que vous payerez des cotisations de sécurité sociales en fonction de vos revenus.

C’est un maillon essentiel, car c’est grâce à ces cotisations que vous aurez droit aux avantages sociaux : assurance maladie, invalidité, maternité, droit-passerelle et à votre future pension d’indépendant.

Quand on se lance, on paie ce que l’on appelle des cotisations provisoires sur base d’un minimum légal ou d’une estimation de revenus. Attention, visez juste, car vos cotisations seront re-calculées trois ans plus tard en fonction des revenus déclarés en fin d’année. Vous devrez alors payer la différence entre la provision et le montant réel. Ce sont les cotisations définitives, même si elles évoluent d’une année à l’autre.

Quand suis-je vraiment indépendant ?

Quand vous avez obtenu votre numéro d’entreprise auprès de la Banque Carrefour des Entreprises. Toutes vos factures – de vente et d’achat – devront alors préciser votre numéro d’entreprise.

L’obtention du numéro d’entreprise est une formalité que va réaliser pour vous votre guichet d’entreprise agréé. Ce numéro servira à la fois pour l’inscription au registre de commerce et la déclaration du TVA. Est-elle nécessaire dans votre cas ? Tout dépend d’une profession à l’autre, de vos revenus. C’est une question à poser à votre comptable et/ou votre guichet d’entreprise.

À faire

Une fois votre numéro d’entreprise obtenu et votre caisse d’assurance choisie, ouvrez un compte bancaire professionnel – certains sont gratuits dans une banque ou une néobanque -. Les solutions ne manquent vraiment pas!

Ai-je besoin d’un comptable ?

Pas forcément, mais nous vous le conseillons vraiment.  Tout travailleur indépendant doit tenir une comptabilité, c’est la loi : il faudra consigner les opérations, les opérations bancaires, le journal d’achat et de vente et l’inventaire. Vous pouvez tenir votre comptabilité vous-même grâce à des logiciels, mais nous vous conseillons de faire appel à un expert-comptable certifié,  surtout si vous vous lancez, pour réaliser tout ou une partie de vos livres. C’est l’assurance de ne pas commettre d’erreur dans vos relations avec les autorités (impôts, TVA, droits d’auteur).

une femme utilise une calculatrice devant un Macbook pour sa comptabilité

Je suis au chômage : quel intérêt à me lancer ?

Vous y avez tout intérêt si votre désir est vraiment d’être indépendant. L’État belge favorise cette prise de risque grâce à ce que l’on appelle le tremplin indépendants. Il vous permet de percevoir des allocations de chômage pendant une période allant jusqu’à 12 mois, le temps de vous lancer comme indépendant à titre complémentaire.

Le saviez-vous ?

Il existe une foule de ressources quand on veut devenir indépendant en Wallonie et à Bruxelles. Vous trouverez des ressources officielles via cette page si vous habitez en Wallonie et via cette page si vous habitez en région bruxelloise. Si vous êtes en région germanophone en Wallonie, consultez ce site web. Enfin, pour la Flandre, c’est par ici.

Quel opérateur télécom choisir quand on est indépendant ?

VOObusiness est aujourd’hui l’opérateur télécom des indépendants, des professions libérales, des commerçants et des TPE. Un opérateur qui les soutient, se soucie d’eux et de leurs besoins. D’ailleurs, 40 mille indépendant(e)s font déjà confiance à VOObusiness pour l’internet fixe, le mobile, la télévision, la sécurité et la ligne fixe.

Les indépendants se coupent en quatre pour leurs clients (voilà pourquoi nous avons lancé le Trophée de l’Indépendant de l’année). Qu’ils soient en déplacement, sur la route ou dans leurs bureaux, leur étude ou leur commerce, ils ont besoin d’un internet stable, qui ne tombe pas en panne. L’opérateur partenaire des indépendants, c’est VOObusiness en Wallonie et à Bruxelles.

VOObusiness est exactement comme les indépendants face à leurs clients : aux petits soins. Comment ? En proposant une série d’engagements qui font vraiment la différence.

Pas besoin d’être une grande structure pour bénéficier d’un vrai service PRO par des Pros. Même les free-lances et les petits indépendants en personne physique ont droit aux mêmes services et avantages :

  • Une installation prioritaire dans les jours qui suivent la commande
  • L’accès à la Pro Team, un numéro dédié gratuit, une équipe locale qui répond dans les 30 secondes
  • Des packs pour tous les indépendants : avec ou sans mobile, ligne fixe, TV ou carte data pour votre tablette
  • La réparation le jour-même dans les 4 heures
  • La garantie satisfait ou remboursé !
  • Le réseau fixe et le réseau mobile les plus rapides de votre région jusqu’à 1 Gbps en fonction de votre quartier
  • VOO Internet Security + : 6 licences VIS+ gratuites dans chaque pack Pro pour sécuriser vos appareils (PC, Mac, iPhone, iPad, Android) et jusqu’à 12 en option

Société internet : que penser de VOObusiness ?

Les témoignages le prouvent : VOObusiness propose aujourd’hui la connexion la plus rapide et la plus stable pour votre business. D’ailleurs, d’ici 2023, 50% des clients VOObusiness auront déjà accès aux vitesses Giga. Selon le comparateur télécom Speed.be, VOObusiness est aujourd’hui parfait pour les indépendants. Une opinion partagée par l’agence Digitalife, qui estime que VOObusiness est aujourd’hui 3 à 4 fois plus rapide que ses concurrents.

VOObusiness est-il disponible pour moi ?

VOObusiness est disponible en Wallonie et dans plusieurs communes bruxelloises. Vous pouvez vérifier la disponibilité de VOObusiness à votre adresse via cette page.

Forfait internet pro et abonnement gsm professionnel : VOObusiness ?

Là encore, ce sont les clients VOObusiness qui en parlent le mieux. VOObusiness vous accompagne dans votre parcours d’entreprise : votre pack peut évoluer au fil du temps en fonction de vos besoins. Nous sommes là pour assurer votre croissance en vous fournissant la meilleure connectivité possible, que ce soit à la maison, au bureau, dans votre commerce et bien évidemment sur votre mobile et votre tablette.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Business
30 janvier 2023

Numériser ses documents officiels et juridiques, comment ça marche ?

Lire la suite
Business
23 janvier 2023

Ordinateur, laptop, tablette : quel équipement choisir quand on est indépendant ?

Lire la suite
Business
14 décembre 2022

Antivirus gratuit : comment sécuriser tous vos appareils professionnels

Lire la suite
Business
21 septembre 2021

“6 jours pour…” tout savoir de l’entrepreneuriat (des jeunes mais pas que !) en Belgique

Lire la suite
Business
15 décembre 2021

« VOObusiness a la connexion la plus rapide et la plus stable » : c'est vous qui le dites !

Lire la suite
Business
16 décembre 2021

« VOObusiness est un opérateur flexible et proche de moi » : c'est vous qui le dites !

Lire la suite
Devenir
client VOObusiness
0800.43.333